3


Fabrique de Saint-Sylvestre

Un peu d’histoire . . .

Durant la décennie de 1820-1830, l'abbé Dufresne, curé de Saint-Nicolas, desservait aussi les missions environnantes qui s'étendaient jusqu'aux "petites montagnes" (Saint-Sylvestre). Le 18 août 1828, il adressa à l'évêque de Québec une demande pour constituer en paroisse les colons résidant dans la région la plus éloignée de sa cure. Le 5 novembre 1828, à l'invitation de monsieur Pierre-Noël Fontaine, un des premiers colons de Saint-Sylvestre, des futurs paroissiens de la nouvelle paroisse se réunirent dans sa maison afin d'élire les premiers marguilliers. Cette élection représentait une des premières conditions à rencontrer afin que la paroisse soit érigée canoniquement.

Chargé d’enquêter sur place du bien-fondé de cette requête, le curé Fortier de Sainte-Marie-de-Beauce, appuya les demandes des colons. Suite à ces différentes démarches, la paroisse de Saint-Sylvestre fut érigée canoniquement le 26 novembre 1828 et les premiers registres furent ouverts en 1829.

En 1831, les paroissiens de Saint-Sylvestre ont construit leur première chapelle faite de pierres des champs, qui comprenait sous son toit, un logement pour le curé.

En 1839, le curé James Nelligan obtenait de ses paroissiens l’agrandissement de la chapelle et la construction d’un premier presbytère.

Le 15 octobre 1857, le curé John O'Grady obtenait le décret canonique qui autorisait la construction d'une nouvelle église. Après quatre ans de travail acharné, la première église de Saint-Sylvestre fut bénie le 12 juin 1862.

. . .page [  ]   [  ]   [  ] 1 2 3 4

Copyright © Municipalité de Saint-Sylvestre 2010 - 2017, tous droits réservés.
423 B, rue Principale Saint-Sylvestre (Québec) G0S 3C0 Tél.: 418-596-2384

Plan du site | Conception du site | Conditions d'utilisations | Nous joindre